Ces dernières années furent pauvres en films de guerre vous ne trouvez pas ? Bien que certaines productions sur ce thème sortent régulièrement, cela fait un moment qu’un film marquant n’avait pas pointé le bout de son nez. Alors oui, il y a bien Inglorious Basterds qui a également traité le sujet de la seconde guerre mondiale à la sauce Tarantino, mais ce ton volontairement décalé n’est au final pas ce que je recherche dans ce type de film. Et puis il date de 2009 le bougre !

Et je dois dire qu’aujourd’hui j’ai enfin trouvé la relève de Tom Hanks avec notre célèbre blondinet Brad Pitt.

Tu le sents mon gros canon ?

Fury, réalisé par David Ayer, est l’histoire d’un équipage de char Sherman lors de la seconde guerre mondiale. Ayant débarqué en France, ils remontent petit à petit tranchées et frontières pour envahir l’Allemagne et mettre fin au règne de troisième Reich. Mais l’Allemagne n’a pas dit son dernier mot et la résistance se fait de plus en plus intense au fil de leur progression au sein les lignes ennemies.

On suit donc cet équipage durant une journée, 24h intenses dans la peau de ces soldats partis au front et menés par le soldat Don ‘Wardaddy’ Collier interprété par Brad Pitt. Voir la guerre à travers les yeux d’un soldat à pied est une chose, les voir à travers un conducteur de char en est une autre. Nos repères sont brouillés par ce contexte assez peu exploité dans les films et qui pourtant mérite que l’on s’y intéresse. Les menaces sont différentes pour un char que pour un simple soldat. On apprend donc à les identifier et surtout les redouter. Oui le char Tigre, c’est à toi que je pense !

Ne jamais vendre la peau du Tigre avant de l’avoir explose !

Car une chose qui est très bien retranscrite dans ce film c’est la puissance des chars d’assauts. Les combats mis en scène durant le film sont filmés avec brio et l’on ressent toute la puissance de ces machines de guerre. Il faut dire qu’à l’époque, la course à l’armement était à son paroxysme et l’on voyait apparaître des armes de destruction toujours plus élaborées les une que les autres. Un autre aspect que j’ai particulièrement apprécié est l’esprit tactique dont fait preuve l’équipage dans ses manœuvres de combats qui ne se limitent pas à avancer tout droit en tirant.

Durant ces affrontements on ressent la puissance de ces machines de guerre et l’on serre les fesses car la moindre erreur peut être fatale. Intense, le film ne vous ménage pas sans pour autant tomber dans de la violence gratuite à tout va.

Le scénario est également intéressant. Le spectateur s’identifie au jeune soldat Norman Ellison interprété par Logan Lerman. Simple dactylo, il ne connait rien au combat et se voit engagé bien malgré lui dans l’équipage du Fury, surnom donné au char. On suit donc sa progression au sein du film et l’on découvre avec lui la guerre sous un nouvel angle, l’humain. En effet, Fury brouille la frontière entre le bien et le mal en nous proposant de découvrir l’âme de ses guerriers membres des forces « Alliées » se permettant parfois des actes à la moralité douteuse.

La guerre est elle une excuse, une justification louable pour permettre toutes ces atrocités ? Découvrant cette part sombre des héros ayant sauvés le monde du fanatisme, nous découvrons également la naissance de la fraternité de ces hommes envoyés au combat. Un constat mitigé, ni tout blanc ni tout noir et qui pour une fois ne place pas la sainte Amérique comme sauveur de l’humanité.

Mêlant au final un bon rythme dans sa narration et son développement, Fury propose également des scènes de combat dantesques. Ne vous attendez cependant à voir un film réaliste de bout en bout, ce dernier prenant quelques libertés sur les faits historiques. Néanmoins, Fury est un bon film de guerre comme il s’en fait trop peu de nos jours. Associant des thèmes assez intéressants et un visuel vraiment réussi, je ne peux que vous le conseiller si vous êtes un fan du genre.

2 Responses so far.

  1. Maiden dit :

    Faut que j’aille le voir celui là !! Merci pour le retour 😀

  2. Le scénario est assez banal, mais le concept est bien trouvé.
    Et puis la réalisation est excellente, les musiques et la mise en scène sont superbement efficace.
    Ce n’est pas un grand film, mais dans le genre, c’est un très bon film

Leave a Reply