Oui je sais, il est un peu tard pour parler de Gravity sachant qu’il est sorti le 23 Octobre et qu’a l’heure où j’écris cet article, le film ne doit plus être projeté dans beaucoup de salles. Néanmoins je souhaitais vous parler de ce film parce que c’est mon blog et que j’fais c’que j’veux !

Synopsis Allociné : Pour sa première expédition à bord d’une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l’astronaute chevronné Matt Kowalsky. Mais alors qu’il s’agit apparemment d’une banale sortie dans l’espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l’univers. Le silence assourdissant autour d’eux leur indique qu’ils ont perdu tout contact avec la Terre – et la moindre chance d’être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d’autant plus qu’à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d’oxygène qu’il leur reste.
Mais c’est peut-être en s’enfonçant plus loin encore dans l’immensité terrifiante de l’espace qu’ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre…

Ah pour une fois ils se sont pas trop craquer sur Allociné ^^. Ah… autant pour moi j’ai parlé trop vite…

Que l’on soit bien clair, un film basant toute son histoire dans l’espace ne fait pas de celui-ci un film de Science-fiction. Ici il s’agit beaucoup plus d’un style réaliste avec une composante de catastrophe et de drame. Ah mais non, comme c’est dans l’espace, on va lui attribuer l’étiquette « Science-fiction » ça sera plus simple ! Ben non ! Regardez Apollo 13 bordel, c’est un drame/aventure alors Gravity devrait être exactement dans la même lignée nandidiou !

Menfin !

Bon pour en revenir au film en lui-même j’ai longtemps hésité à aller le voir en 3D. Depuis quelques années maintenant, beaucoup de films nous sont proposés sous ce format même s’ils ne sont clairement pas adaptés à ce type de visionnage. Les seuls films ayant marqué le public sont ceux qui ont été réalisés spécifiquement pour ce type de visionnage. Gravity est de ceux la.

Visuellement c’est une très grosse réussite. Le film est magnifique et la 3D est tellement bien réussie, qu’on en vient à oublier qu’on porte de grosses lunettes bien moches sur le bout de notre nez. Mais la où le film fait aussi très fort, c’est dans sa bande sonore. Je considère qu’il faut avoir du talent pour capter le public avec un thème musical, mais qu’il en faut encore plus pour faire la même chose avec… du silence !

Car oui, par moment le seul bruit que vous entendrez sera la respiration saccadée de l’héroïne en proie à diverses catastrophes spatiales. C’est très bien géré et la salle était absolument silencieuse durant ces passages. Cela nous fait ressentir le poids de l’espace et de son infinie grandeur, mais également le vide et la froideur de ce lieu. A quoi bon crier au milieu des étoiles ? Personnes ne vous entendra !

Sur ce point le réalisateur nous offre un film maitrisé de bout en bout sans la moindre fausse note. Il faut savoir que toutes les scènes purement spatiales du film, ont été réalisées et animées à la main et n’ont utilisé que très peu de motion capture. Les acteurs ont donc joué leur rôle sans bouger ou presque. Et pour ce faire le réalisateur, Alfonso Cuarón, a opté pour une technique de tournage appelée lightbox.

En effet ne pouvant utiliser de fond vert/bleu car trop limité au niveau de la gestion de l’éclairage, le réalisateur à utiliser cette technique qui permet d’éclairer les acteurs avec près de 4000 ampoules LED. Cela permet d’avoir un éclairage parfaitement maitrisé et cela se ressent dans le film. Mais cette méthode a le désavantage d’être très fastidieuse à réaliser surtout au niveau du détourage des visages.

Mais le résultat est vraiment bluffant car la plupart des plans du film sont sous forme de plans séquences. Mais je vous parle technique et j’en oublie presque le principal intérêt de cet article qui est BORDEL QU’IL ETAIT BIEN CE FILM ! Une réelle expérience visuelle et sonore.

Beaucoup de gens se sont plains de son scénario trop convenu ou manquant d’originalité. Personnellement je n’ai pas trouvé cela dérangeant. J’ai même été surpris à certains moments et je ne me suis pas ennuyé une seule seconde malgré les nombreux moments calmes présents durant tous le film.

Quand aux personnages, ils sont attachant et j’ai particulièrement adoré le rôle de George Clooney ayant toujours une histoire a raconté et le mot pour rire.

Pour résumé, Gravity est une belle réussite et une réelle expérience visuelle. Si le film est encore en salle, foncez au plus vite et en 3D surtout ! Un bon film de catastrophe spatiale qui viendra prendre une belle place dans ma DVDthèques, juste à coté d’Apollo 13 ! Vivement la sortie en DVD 😀 !

One Response so far.

  1. Je n’avais jamais lu ta critique avant :X Et je suis tout à fait d’accord avec toi (sauf sur la 3D parce que moi je l’ai vu en 2D et j’en ai été ravie ^^). Le scénario est tout à fait adapté au film, pas besoin de plus pour apprécier toute sa beauté ! Et côté réal, punaise que c’est bien fait ! Mention spéciale pour le clin d’œil à 2001, l’odyssée de l’espace 😉

Leave a Reply