On me demande de temps en temps comment se lancer dans la blogosphère et si cela est compliqué. Pour les néophytes, créer un site internet, même simple, représente un réel défi alors que cela est assez simple au final.
Plutôt que de me répéter encore et encore sur le sujet, je vous décris ici les principales étapes nécessaires à la création d’un blog. Ces informations sont là pour vous guider dans la marche à suivre afin de vous faciliter la vie. Néanmoins il ne s’agit pas d’un tuto qui va vous pondre comme par magie un blog tout beau tout neuf 😉 ! Bref, commençons !

Définir la ligne éditoriale :

Avant de partir dans des termes techniques il est bon de définir la base. Allez-vous écrire des articles de cuisine, de cinéma ou bien encore de test de jeux vidéo ? Votre ligne éditoriale définie ce que vous voulez faire de votre blog, la façon de présenter vos articles et l’orientation de ces derniers. Pour ma part je suis parti dans une publication assez libre sur le nombre d’articles par semaine, ne voulant pas me mettre une quelconque pression en me fixant un certain rythme de publication. C’est un choix personnel et se fixer un rythme n’est pas forcément une mauvaise méthode. Cela doit correspondre à votre rythme personnel avant toute chose.

Un autre élément à prendre en compte est le ton employé au sein de vos articles. Si vous suivez mon blog depuis un petit bout de temps, vous savez qu’ici la détente est le maître mot. A vous de définir le ton que vous voulez utiliser.
Bref vous l’aurez compris, cette ligne éditoriale est essentielle pour lancer votre blog. Votre idée doit être bien claire avant de vous lancer. Alors je ne vous dit pas de tout régler à 100%, mais au moins d’avoir les idées directrices en tête. A vous de définir tout ça comme bon vous semble avant de passer à la suite.

Choisir un CMS :

Kekecé que vous allez me dire ! Alors un CMS ou un Content Management System est un outil de gestion de contenu. Autrement dit c’est un logiciel ou une interface vous permettant de publier de manière structurée des données et dans notre cas, des articles et autres billets pour votre blog.

Il existe plusieurs CMS actuellement et chacun possèdent des points forts et des points faibles :

– WordPress : Le CMS le plus utilisé actuellement dans la création de blog. Il est assez facile d’installation et l’interface d’administration est fluide et facile d’utilisation. Un peu d’entraînement vous sera demandé pour connaitre tout les outils mis à votre disposition mais ce CMS est ce qu’il se fait de mieux dans le domaine. De plus, son large choix de plugins disponibles vous permettra de mettre très facilement en place vos moindres désirs sans être un pro de la programmation. C’est le CMS que je conseille et qui a l’avantage d’être un très bon outil pour le référencement.

– Joomla : Ce CMS propose une plus grande liberté de mouvement grâce à une base plus technique permettant de grandes modifications. Le déploiement se fait aussi facilement que WordPress et Joomla vous permettra de gérer votre blog comme bon vous semble mais vous demandera un délais d’apprentissage de part son contenu plus fourni mais aussi légèrement plus complexe.

– Dotclear : Le petit frère de WordPress, plus simple dans son installation mais également moins fourni en plugins. Il reste une bonne solution pour la création d’un blog mais peut s’avérer à l’avenir obsolète à la vue de l’avancée que prend WordPress dans son évolution mais également dans la réactivité de sa communauté.

Vous l’aurez compris, je vous conseille très clairement d’utiliser WordPress. C’est le bon compromis entre un CMS propre, efficace et ergonomique. De plus l’utilisation de thèmes vous sera très utile pour la création de votre blog, ce que nous allons voir toute de suite.

Choisir un thème WordPress :

Voila vous savez ce que vous voulez faire, maintenant il s’agit de mettre un visuel sur vos idées et de trouver un thème adéquat. Soit vous vous y connaissez en web design et vous pouvez créer facilement votre thème. Si vous êtes autant familier avec le HTML/CSS, que moi avec les RPG japonais (berk berk), alors vous avez la possibilité de trouver un thème WordPress sur internet.

Il existe de nombreux sites proposant différents thèmes gratuits ou payants et avec un peu de recherches vous arriverez à trouver votre bonheur. Je ne saurai que trop vous conseiller de faire un petit tour sur le site Web2Feel qui propose des thèmes gratuits d’une très bonne qualité et qui sont assez facile à mettre en place. Ils sont également facilement modifiables en s’y connaissant un peu en CSS, HTML ou PHP. Cela vous permettra de personnaliser votre thème selon vos propres envies.

Pour les webdesigners en herbe, sachez que WordPress est très facile à prendre en main au niveau de la création de thème. Chaque fonctionnalités et chaque options peut être facilement paramétrées et vous pourrez arriver à un résultat très convenable en peu de temps.

Attention à bien choisir votre thème, celui doit vous plaire bien entendu mais doit aussi répondre aux critères correspondant à votre ligne éditoriale. Un blog photo n’aura pas le même design qu’un blog cuisine par exemple. A vous de trouver ce qui vous correspond.

Hébergement et nom de domaine :

Il est temps d’entrer dans la partie un peu plus technique. Pour la plateforme WordPress vous avez deux possibilités qui sont l’hébergement sur le site en lui-même qui est gratuit. Ou bien l’acquisition d’un nom de domaine chez un hébergeur externe.
La première solution est simple et rapide tout en ne nécessitant pas des connaissances très techniques dans le domaine. Avec un peu de volonté, votre blog peut être en ligne en quelques heures à peine.

La deuxième solution est un peu plus compliquée et vous demandera quelques notions dans la gestion de nom de domaine et de bases de données. En effet, vous pouvez acheter ces deux derniers chez un hébergeur externe. Il existe des dizaines d’hébergeurs vous proposant plus ou moins les mêmes offres tel qu’OVH ou encore 1and1 et vous pourrez trouver plus de renseignements directement sur leur site internet. En tant que blogueur débutant, une formule « nom de domaine + espace de stockage et base de données » avec un flux de visiteurs basique suffira. Je vous ai perdu ? Bon reprenons ^^.

Le nom de domaine c’est l’adresse URL de votre blog. Pour moi c’est « deloriand.com ». Ce nom de domaine vous ne l’aurez pas si vous optez pour la première solution. L’espace de stockage et la base de données sont tout simplement les espaces mis à votre disposition pour ben… stocker vos données ^^. C’pas bien compliqué ^^.

Ce type d’offre est bien entendu payant mais rassurez vous, vous allez pouvoir garder vos deux reins. Personnellement je m’en sors avec une moyenne de 25€ par an, ce qui vous en conviendrez, est très raisonnable.

Encore une fois, l’achat et la mise en place de ce type d’hébergement peut paraître un peu compliqué pour les néophytes et je ne saurai trop vous conseiller que de vous épauler d’une personne ayant quelques connaissances dans le domaine.

A vous de voir ce qui vous correspond le mieux. Si vous êtes encore un peu hésitant et que vous préférez ne pas investir d’argent dans la création de votre blog, la première solution s’offre à vous.
La deuxième solution vous offrira cependant beaucoup plus de liberté dans la gestion de votre site et de votre espace acquis avec votre nom de domaine. Si vous avez de grandes ambitions pour votre petit blog chéri, c’est peut être le moment d’investir ces 25€ par an.

Voilà, on a déjà fait le tour des principaux éléments pour débuter la création d’un blog. Si cela vous intéresse, d’autre articles « tuto » pourront suivre avec d’autres indications comme la gestion de thème WordPress plus approfondie ou d’autres éléments plus précis. Si vous avez des questions, je serai ravis d’y répondre alors n’hésitez pas à la poser en commentaire.
Et pour ceux qui se lancent, bonne création de blog 😉

Categories: News 0 like

2 Responses so far.

  1. J’ai suivi exactement le même cheminement il y a plus de 6 mois pour mon blog. :p

  2. Los Fifou dit :

    Personnellement j’ai quasiment tout codé de mes petites mains, c’est une bonne expérience (si on aime programmer!) mais ça prend du temps!

Leave a Reply