Je n'aime pas League of Legends

Je n’aime pas League of Legends ! Voilà, avec ces quelques mots je suis presque sûr de pouvoir me mettre à dos une bonne dizaine de personnes dans la minute qui suivra la publication de cet article. Il est vrai qu’avec ses plus de 70 millions de joueurs à travers le monde, le bébé de Riot Games a de quoi en imposer autant par sa réussite extraordinaire, que son ascension fulgurante pour ce qui est je le rappelle, un simple free to play (940 millions de bénéfices cette année, chapeau bas).

Mais sans plus attendre, je vais m’expliquer car il serait trop bien facile et au final peu productif de vous laisser ainsi sans autre argumentaire que « je n’aime pas ». Croyez-le ou non, j’ai testé le jeu et telles les courgettes, qui restent encore pour moi une cucurbitacée au goût plus que douteux, j’ai voulu avant toute chose « goûter » son gameplay, son ambiance et l’expérience qu’il me proposait. Je parle bien sur de LoL là ! La comparaison avec les courgettes est finie depuis bien longtemps ! Suivez-voyons !

Je suis venu, j’ai vu, j’ai ete decu !

Il est vrai qu’aux premiers abords, League of Legends a de quoi plaire. Un jeu aux graphismes assez colorés et au gameplay me rappelant mes plus belles heures sur Warcraft 3. Car oui n’en déplaise aux puristes, League of Legends (et toi aussi DoTA) est une adaptation d’un mod de Warcraft 3. Cela ne lui enlève pas ses qualités (ou ses défauts) mais il est toujours intéressant de connaitre l’origine des choses. Merci papa Blizzard.

C’est ainsi qu’avec ma curiosité habituelle je me suis laissé approcher par ce jeu. Me laissant tenter tout d’abord par une simple approche visuelle, j’ai dans un premier temps admiré les « talents » de certains camarades de classes durant leur partie du midi. Après avoir finalement compris qu’il ne s’agissait pas du concours de plus grand nombre de clics par minute, j’ai pu entrapercevoir les mécanismes du jeu qui m’avaient l’air, ma foi forts intéressants. Découvrant chaque jour de nouvelles techniques et de nouveaux personnages hauts en couleurs et aux capacités aussi diverses qu’étranges, le jeu avait tout pour me plaire. N’osant pas trop sauter le pas, je me suis finalement décidé après quelques mois et me voilà en possession de mon compte tout fraîchement créé. Prêt à croiser le fer et à tataner du creep à la chaîne, c’est avec un certain enthousiasme que je me suis lancé dans mes premières parties, le tout accompagné par des camarades aux techniques d’apprentissage et d’explications plus ou moins efficaces.

Et c’est bien là que tout part en cacahuètes. Le jeu demande un tel niveau de maîtrise que celui-ci subit les dérives obligatoires de sa communauté, à savoir le syndrome de « c’est-moi-qui-ai-la-plus-grosse ». Si vous commencez le jeu comme je l’ai fait, avec trois amis qui essayent de vous apprendre les fonctionnements basiques de son gameplay, la conversation risque à 90% de finir sur des « mais non ne l’écoute pas il ne< sait pas jouer » ou encore du « mais quel noob, écoute moi plutôt car moi je suis rang [Gros-zizi] ».

Je n'aime pas League of Legends

Chacun possède sa propre façon de voir le jeu et ce que fait l’autre sera forcément plus mauvais. Alors oui je généralise, mais en fait pas tant que ça. Je considère qu’un jeu vidéo a une aura autour duquel il évolue. Certains jeux ont su développer cette aura et elle contribue à leur réussite. Celle-ci est bien sur déterminée par son gameplay, l’expérience que le jeu nous donne et aussi sa communauté.

Et League of Legends possède l’une des pires communautés de joueurs au monde…

Plus on est de fous, plus on est de fous…

Depuis que l’eSport connait un essor phénoménal, de nouvelles pratiques de jeux sont apparues. Elles ont toujours plus ou moins existé et font partie du décor qui vient avec ce type de compétitions. Le trash-talk par exemple, qui selon moi est le plus bel exemple de bêtises humaines dans les jeux vidéo, est au final un élément hélas récurrent lorsque deux camps/équipes s’affrontent.

J’étais tombé sur une vidéo mettant en avant le comportement de certain joueurs eSport français de Call of Duty durant une compétition mondiale officielle et j’avais tout simplement eu honte de ce qu’ils représentaient. Car oui, vous tous qui souhaitez que l’eSport devienne une pratique sportive reconnue et que les jeux vidéo soient mieux perçus, pensez bien que ces personnes qui agissent comme le plus arriéré des homo-sapiens, représente la France ! Eh ben oui, en voilà une belle image que vous nous renvoyez. Car une fois votre petit quart d’heure de kéké-grand-gueule passé, les images restent là, bien présentes dans les esprits… et sur YouTube.

Alors oui, je conçois que la victoire a un tel niveau de compétition est une chose importante et que la pression doit être énorme. Ce type de comportement à ce niveau, à défaut d’être tolérable selon moi, est compréhensible si on prend bien entendu en compte la maturité parfois défaillante de certains joueurs « professionnels ».

Je n'aime pas League of Legends

Et c’est exactement ce dont souffre League of Legends dans son utilisation la plus courante, c’est-à-dire hors eSport. Une communauté nourrie et élevée à la compétition et au désir de surpasser l’autre alors que ce n’est qu’un putain de jeu ! C’est poussé à un tel paroxysme que les insultent fusent parfois (souvent ?) au sein d’une même équipe. La course au skill est devenue plus qu’un divertissement, un moyen de rabaisser l’autre. Plutôt que de vouloir élever ses coéquipiers ou apprendre aux nouveaux, ici on critique et on se gausse de ces petits noobs n’y connaissant rien.

Entre les insultes des mes coéquipiers et les engueulades entre team, j’ai rapidement raccroché le clavier en me disant que non, League of Legends n’est finalement pas pour moi. J’aime son gameplay qui est intéressant, riche et varié. J’aime l’expérience qu’il propose, permettant aux joueurs de continuer sans cesse de progresser. Mais je déteste cette ambiance où les critiques acerbes sont plus fréquentes que les compliments polis.

Perdre, c’est pour les noobs !

J’ai dans mon passé de gamer un bon nombre de bons souvenirs. Des victoires bien sûr, où se mêlent joie, rires et équipes en liesse. Mais également des défaites, le front en sueur après avoir lutté bec et ongle pour s’incliner humblement devant un adversaire meilleur. La défaite n’enlève en rien le plaisir de jeu, elle pousse au contraire à se surpasser.

Mais LoL, tu as poussé tellement la compétition que chaque défaite est devenue un spectacle de mauvaise foi en tout genre.

Tous mes bons souvenirs sont sur de très bons jeux que j’adore et oh bordel, League of Legends tu n’en fais pas partie !

 

11 Responses so far.

  1. LeLoupDormant dit :

    Pour commencer, je dois préciser que je fais parti de cette communauté de joueurs, mais je dois faire être une perle rare car je suis le joueur le plus calme et gentil que tu trouveras. Mais ce n’est pas de ça que je voulais dire. Je voulais parler d’un « racisme » qui s’applique désormais aux nationalité.
    On connaissait tous les conflits Francais-British. Désormais le mot Rosbif fait parti des insultes, et lorsque tu as un semblant de nom français, ou que tu parles français, tu te fais « flame » et suivi d’un « gg wp we’ve lost « .
    Mais si tu pars sur des préjugé à propos de la communauté, alors tu ne joueras jamais à un jeu en ligne. Car partout on possède le même problème. Le problème n’est pas le jeu, mais la Connerie Humaine.
    Bref, ce commentaire à assez pris de place sur cet article fort vrai.
    Bonne journée, et bon geekage!

    • zedarkwolf ces mon nom dit :

      ces quoi ton nom que je te rajoute parcque moi des francais sympas j’en connais pas beaucoup ^^

    • Peru dit :

      Non toutes les « communautés » de jeu online ne se valent pas , par exemple L4D2 est un jeu ou je me suis fais ban des centaine de fois parce que j’avais pas le skill nécessaire sans donner plus d’info, aucun conseil pour débuté, insulte etc .

      Si justement le problème viens du jeu …

      Lol a une communauté de merde celui qui dira le contraire n ‘ a pas du passer assez d’heure dessus. Généralement aucune explication au débutant, les rage quit , les afk dans les buissons , aucun travail d’équipe ils veulent juste faire un max de kill , aucune communication , les perso verrouillé dés le début , le manque de discussion pre match . Se faire insulter parce que tu joue un perso différemment genre un carry ap a la place d’un carry ad… etc la liste serais encore longue . Peut être par ce que plus de 50 % des joueur ont moins de 16 ans ou pas car a 14 ans ont peut avoir de la maturité . Du coup c’est juste une communauté d’imbéciles ?

      Autre exemple AOE3 online communauté au top, toujours de bon conseils , bonne communication sans parlé des nombreux francophone qui sont dessus

      TF2 même combat depuis 2011 que j’y joue j’ai discuter avec tes centaines de personne jamais eu de souci, de bon conseil pour les débutant , des barres de rires , même les kikoo sont pas agressif et Pourtant TF2 y a de la compet depuis 2007 et regarde l’équipe de France toujours dans le respect et l’humour .

      Le jeu forge la communauté regarde Call of ou Battlefield le nombre d’insulte, de raciste et autre qu’il y a .
      Bien sur il y a des joueurs bien parmi cette communauté mais ils sont effacé par la majorité de cancrelat …

      Perso je joue a des jeux vidéo depuis a peu prés 1997 et Lol , Call Of , Gta et CS go sont pour moi les pire communauté qui existe …
      Entre haine gratuite et QI proche d’une chaussure, sans parler du mots compassion que très peut doivent connaitre …

  2. Foorb dit :

    C’est tout le non-sens de la commmuanuté, faire prévaloir son skill perso sur un jeu qui se veut multi.

  3. Flo dit :

    Mathi, je t’invite à venir faire une petite ARAM avec moi et tu vas voir qu’on va bien rigoler. ^^
    Moi maintenant, je ne joue pratiquement plus qu’à ce mode ET la plupart du temps avec mon frangin, c’est beaucoup plus fun. 😛
    Donc si ça te dit, on pourra se faire une petite partie. 😉

    • Deloriand dit :

      Pourquoi pas ^^ mais faudrait que je ré-installe le jeu complet ainsi que ses mises à jour ^^ et puis je n’ai pas de connexion internet digne de ce nom pour le moment donc ca sera pas pour tout de suite 😉

  4. AlexisLemee dit :

    Perso, je ne joue pas du tout à LoL. Mais finalement, la conclusion n’est pas que tu n’aimes pas LoL, c’est la communauté du jeu que tu n’apprécies pas.
    Mais ouais, c’est triste de voir son plaisir de jeu gâché par une communauté comme celle-ci. Dis-toi que je voulais me lancer dans l’aventure, mais comme je sais qu’il s’agit d’un concours de e-kékette et que le communauté est ultra fermée et traite mal les « noobs », j’ai préféré passer mon chemin. Dommage.

  5. Davidson dit :

    Totalement d’accord avec ton avis. Le jeu est bon, riche et varié, la mécanique est bien huilée mais impossible de progresser avec ce bash des nouveaux.

    J’avais joué à Lol à sa sortie, et c’était plus plaisant, tout le monde était novice à l’époque.

  6. Andray dit :

    En faite c’est la base de l’esprit de compétition, t’as pas envie de perdre, tu veux être le meilleur, et donc être honnête avec soi-même, c’est un peu comme abandonner la compétition.

    Les pensées du type « je n’ai pas le niveau requis » te font directement abandonner le jeu, donc il ne reste que les personnes qui pensent être les meilleurs sur le jeu, c’est une sorte de darwinisme.

    Après la suite on la connait tous, il ne reste que des gens frustré de perdre et ils ont l’impression d’être trop fort, donc c’est de la faute de leurs coéquipier.

    En faite la raison du nombre important de rageux n’est pas du à une mécanique de gameplay révolutionnaire, c’est simplement la conséquence d’un jeu en équipe avec un minimum de compétition (bon c’est vrai que les équipiers aléatoire n’aide pas).

    Pour résumer , même si je n’aime pas ce genre de propos, « Çay la natur umène :(« .

  7. oort cloud dit :

    Cet article me fait plaisir à voir , surtout « mais quel noob, écoute moi plutôt car moi je suis rang [Gros-zizi] »
    car c une situation que je connais parfaitement , si il n’y avait pas cette ambiance j’aurais surement adoré ce jeu mais au lieu de ça , mes amis m’ont lassé avec ces phrases répétitives. Je partage totalement ton avis !

  8. Comme toi, je ne suis pas fan de ce MOBA, lol. Mon copain m’a supplié d’au moins essayer. Bien entendu, pour lui faire plaisir, c’est ce que j’ai fait. Je suis très vite retournée à mes jeux flash sur http://www.prizee.com/ . Pour moi, il faut vraiment aimer la compétition pour arriver à amuser dessus.

Leave a Reply