Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un problème qui nous touche tous. Et quand je dis tous, je dis bien tous ! Chacun de nous s’est retrouvé à un moment confronté à cette situation ô combien délicate qu’est de poser un protège écran. Que cela soit sur téléphone, tablette ou console de jeu, la difficulté reste la même et notre dextérité est mise à rude épreuve. Et c’est pire pour la 3DS car déjà que c’est galère de poser un seul protège écran, cette satanée console en a deux… une horreur !
Je vais vous épargner le suspens, j’ai foiré aussi bien la protection du haut que celle du bas. Oui je fais les choses bien moi, pas de demi-mesure même dans le foirage :).

Mais attention, il y a différents type de foirage et voici ma petite liste personnelle :

L’alignement : Poser une protection rectangle sur un écran rectangle, dit comme ça, ça semble facile à faire mais dans la pratique ça ne l’est pas du tout. Autant vous dire que vous devrez bien prendre soin de coller les différents bords de votre protection pour permettre une pose efficace avec un bel alignement. Cette erreur est la moins pénible car elle peut être facilement rattrapée et corrigée.

La bubulle : La protection est posée, les bords sont alignés et l’on pourrait même en oublier que ce protège écran est présent sur votre console/téléphone/tablette… sauf que ! Oui vous la voyez cette petite bubulle d’air en plein milieu? Celle qui vous demandera doigté et délicatesse pour doucement la faire glisser jusqu’à l’un des bords de l’écran dans l’espoir qu’elle disparaisse. L’erreur classique du débutant quoi.

La poussière : Alors vous avez bien fait attention à l’alignement ainsi qu’à la bubulle, vous avez oublié la règle principale dans la pose de protection d’écran qui est de toujours nettoyer et re-nettoyer la zone d’application. Cet oubli aura pour effet l’apparition de bubulle (oui j’aime le terme bubulle ^^ ) avec en son centre une belle et charmante petite poussière. Autant vous dire qu’à ce stade-là, c’est déjà mort. Contrairement à la bulle d’air, vous ne pourrez pas la faire doucement glisser dans l’espoir qu’elle disparaisse. Et je ne vous conseille pas non plus d’essayer de retirer la protection pour l’enlever, cela ne ferai que rajouter encore plus de poussière…

Le cheveu : Pareil que la poussière, mais alors que cette dernière reste globalement plutôt discrète, le cheveu quant à lui est du genre à se faire remarquer. Autant vous dire que votre protection est foutue et qu’il faudra en racheter une autre. Je pense que pour ma prochaine tentative, je me raserai la tête histoire d’être sur de ne pas avoir ce foutu de bordel de satané cheveux à la con… hum pardon…

La pose à l’envers : Ça vous parait débile comme ça, mais oui, on peut poser sa protection à l’envers. Et oui, je l’ai fait ! On ne se moque pas, ça n’est pas arrivé qu’à moi… enfin j’espère. Autant vous dire que lorsque la protection vous reste collée aux doigts et que vous comprenez votre erreur, vous êtes pris d’une grande lassitude ainsi que du haine cordiale envers les créateurs de cet accessoire coûteux, galère mais indispensable.

La trace de doigt : Il faut savoir que toutes ces erreurs entraînent irrémédiablement l’apparition de traces de doigts ici et là. N’étant pas très fan de jouer à la console avec la trace de mon index en 3D directement imprimée sur mon écran j’ai préféré enlever la protection et accepter mon échec.

Bref, vous l’aurez compris, la pose de ces écrans de protection nécessite une grande habileté ainsi qu’une concentration de ninja.

Avec l’augmentation des écrans tactiles que cela soit chez Nintendo avec sa console mais également sur les téléphones et autres Smartphones, la pose d’un écran de protection devient indispensable. Sachant que les gens accèdent de plus en plus à internet, aux jeux et d’autre site mobile pour tablettes et smartphones, l’usure et les trace de doigts sont donc inévitables ^^.

Je propose pour palier à ce problème, que tous les vendeurs de jeux vidéo soient embauchés avec la compétence « posage de protection 3DS » ou alors d’en mettre plusieurs dans une seule boite histoire d’avoir le droit à l’erreur et ce qui me permettrait de ne en racheter de nouveaux. Heureusement, actuellement je suis sur Monster Hunter et je n’ai pas l’utilité de l’écran tactile ou très peu. Je remets donc la pose à plus tard. Et si vous aussi vous avez galéré et/ou foiré votre posage de protections d’écran, sachez que vous n’êtes vraiment pas le seul !

Categories: Ma vie de geek 0 like

6 Responses so far.

  1. MrMonkii dit :

    Là, je suis heureux de ne pas avoir de console portable ! 😉

  2. Groumpf dit :

    Sinon, t’as acheté ta console d’occasion et t’as déjà des rayures de la profondeur des fosses des Mariannes partout sur les deux écrans, donc tu te dis que, bon, il est peut être trop tard pour commencer à protéger cette brave petite.

  3. Un joueur PS3 dit :

    Idem, je suis heureux de ne pas avoir de consoles portables.

    Je ne sais pas trop si on peut le comparer, mais avec mon iPhone, je changeai les protections tout les deux-trois mois après la formation des bulles sous l’écran, bon ça va ce n’était pas trop cher.

    Sa coûte combien une protection pour 3DS ?

    • Deloriand dit :

      Normalement, une fois l’écran de protection posé sur 3DS, il bouge pas trop et si c’est bien fait y a pas de formation de bulles.

      Le protection coute dans les 5 à 8€. C’est pas donné donné quoi ^^

  4. DoubleGeek dit :

    Sympa cet article, mais ça sera toujours la merde pour poser ce genre de truc sur les écrans tactiles, pas assez patient pour ça moi :p

Leave a Reply